logo-c100-afrique

Les 15 & 16 juin 2015, les lauréats du « Choiseul 100 Africa » sont invités à Paris, où de nombreuses rencontres avec les plus hautes autorités de l’État et représentants du tissu économique français seront organisées par l’Institut Choiseul.Le classement Choiseul 100 Africa  « identifie et classe les jeunes dirigeants africains de moins 40 ans appelés à jouer un rôle important dans le développement de l’Afrique dans un avenir proche ». Il est basé sur 5 critères : l’image et la réputation ; le parcours et les compétences ; le pouvoir et la fonction ; l’influence et les réseaux ; le potentiel et le leadership.

Dans le palmarès régional final,  le Kenya et le Nigéria comptent 18 lauréats chacun, suivis de près par l’Afrique du Sud (17) et le Maroc (17). Le premier Pays subsaharien francophone à figurer avec le plus grand nombre de lauréats est le Cameroun (10 leaders).

On regrettera simplement que les critères de sélection ne se basent pas en priorité sur les résultats, que le secteur de la banque-finance soit surreprésenté…et qu’une institution régionale africaine n’ait pas encore eu l’idée d’une telle initiative.

En revanche, on ne peut reprocher à l’Institut Choiseul la cohérence de ses actions : cet institut pour la politique internationale et la géoéconomie est un think tank dédié à l’analyse de la gouvernance économique mondiale. Sa vocation est de favoriser la performance et le rayonnement des institutions publiques et des entreprises françaises sur la scène internationale. Il estimait dans une étude récente que 86% des entreprises étrangères présentes en Afrique envisagent d’y renforcer leurs positions. Rien de plus normal d’anticiper ce mouvement !

———-

On the 15th and 16thof June 2015, the winners of the « 100 Choiseul Africa » ??are invited to Paris, where many meetings with the highest state authorities and representatives of the French economic fabric will be organized by the Institute Choiseul. The ranking Choiseul Africa 100 “identifies and ranks the young African leaders under 40 years will play an important role in the development of Africa in the near future.” It is based on 5 criteria: the image and reputation; background and skills; power and function; the influence and networks; the potential and leadership.

In the final regional charts, Kenya and Nigeria have 18 winners each, closely followed by South Africa (17) and Morocco (17). The first French-speaking sub-Saharan country to appear with the greatest number of winners is Cameroon (10 leaders).

We simply regret that the selection criteria are not based primarily on the results, the banking-finance sector is over-represented … and an African regional institution has not yet had the idea of such an initiative.

However, we cannot blame the Institute Choiseul consistency of his actions: this institute for international politics and geo-economics is a think tank dedicated to the analysis of global economic governance. Its mission is to promote the performance and influence of public institutions and french companies on the international scene. It was estimated in a recent study that 86% of foreign companies operating in Africa are planning to strengthen their positions. Nothing more normal to anticipate this movement!

Pages : 1 2